×Merci d'avoir accepté de vous inscrire à notre Newsletter
Bien préparer sa sortie en ski de rando

Bien préparer sa sortie en ski de rando

Né il y a 29 ans dans une station vosgienne, Léonard s’est expatrié à Chamonix depuis maintenant 6 ans. Ingénieur en matériel sportif, actuellement en réorientation pour se spécialiser dans l’écoconception, il profite au maximum de son temps libre pour explorer les alentours de Chamonix. En parallèle, Léonard souhaiterait pouvoir se rapprocher du côté social de ses différentes activités en passant le DEJEPS escalade. Amoureux de la nature, il est également athlète de la riders alliance POW (Protect Our Winter) et très investi dans cette association qui a pour but de sensibiliser les jeunes sur les conséquences du changement climatique en montagne.

Léonard fait partie de la Cairn Team depuis bientôt 4 ans et profite de ses sorties pour tester le matériel et faire des retours produits afin que la marque puisse faire évoluer son offre selon les besoins de chacun. Ce qu’il aime avant tout : faire partager ses aventures en photos et vidéos autour de lui et promouvoir Cairn au sein de la communauté Chamoniarde.

Voici ses conseils pour préparer correctement une sortie en ski de rando


LA PRÉPARATION D’UNE JOURNÉE TYPE EN SKI DE RANDONNÉE

Pour préparer une sortie en ski de randonnée, je fais attention à plusieurs points.

  • Les informations du BRA (Bulletin de risque d’avalanche), qui détaille les risques d’avalanches en fonction des chutes de neiges, des couches précédentes, des orientations de pente, de l’altitude, des vents… Il en existe pour les différents massifs. (https://meteofrance.com/meteo-montagne)
  • La météo : « Météo Chamonix », une météo locale assez précise avec les températures, le vent, les éventuelles précipitations.
  • Consulter des sites spécialisés : Faites le plein d'informations sur Camptocamp.org et skitour.fr. Des sites internet de partage d’informations sur les itinéraires et conditions en montagne. Puis sur FatMap, une carte 3D qui permet de faire apparaître des itinéraires de ski de randonnée, ainsi que d’observer les degrés de pente, les orientations, et même calquer des cartes IGN.
  • Les informations via les réseaux sociaux : Aujourd’hui, les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. J’accorde une réelle importance à ces informations car on peut retrouver « en direct » les conditions de neige que l’on peut croiser avec les altitudes et les expositions ce qui permet de connaître les sorties les plus fréquentés et évaluer les moins fréquentés.
  • Consulter la Chamoniarde : C’est une association qui déploie ses moyens pour la sécurité en montagne. Ils font des formations et des animations constamment. Sur le site internet, ils donnent les conditions en montagne au jour le jour et ils référencent les sorties des bénévoles avec des photos et descriptions. Il ne faut pas hésiter à les contacter par téléphone, ils peuvent donner des informations et répondre aux questions volontairement. (https://www.chamoniarde.com/montagne/conditions-montagne#)
  • Choisir son matériel : En fonction de l’itinéraire sélectionné en amont, il est important de bien choisir son matériel et le préparer en avance pour être certain de ne rien oublier. Cela passe par le matériel spécifique type crampons, couteaux, cordes, baudriers etc. Mais aussi par le matériel de protection comme le casque, protection solaire, gants etc.
  • Sur le terrain : Une fois sur le terrain, évaluer objectivement les conditions du jour durant votre progression et en cas de doute, sachez renoncer.

 

En plus des conditions, je prends soin de choisir mes équipiers et leur nombre par rapport à la sortie prévue. Pour moi, l’aspect affectif joue un rôle très important dans l’évaluation des risques et choisir des personnes de confiance pour des sorties engagées permet de se concentrer sur le ski uniquement (Technique de ski, connaissances des manips de cordes, connaissance des interventions en cas d’avalanche, connaissances du milieu...) et ne pas être parasité par l’incertitude.


LE MATÉRIEL

Je vais vous parler du matériel que j’utilise lors de mes sorties en ski de randonnée.

  1. La sécurité : Je ne pars jamais sans le trio DVA (Détecteur de Victime d’Avalanche), pelle, sonde et mon sac Airbag. Dans certains cas, une corde fine de 30 m peut permettre de se sortir de situation délicate, quand la neige n’est pas au rendez-vous.
  1. L’équipement : Au fil des saisons, j’ai trouvé un équilibre avec une paire de ski freeride (H106 de ZAG Skis) montée avec des fixations hybrides (Shift de Salomon). Dans mon cas, je préfère privilégier la descente que la montée donc l’aspect « poids sous les pieds » n’est pas un critère pour le choix de mon matériel.

Pour le casque, j’ai choisi l’XPLORER RESCUEcar il est léger sur la tête et son design est très « freeride ».

En protection solaire, je ne jure que par le POLARIS pour son champ de vision élargi et ses écrans aimantés que je peux changer à tout moment en fonction de la météo. En lunettes, j’utilise les FAKIR.

Pour les gants, comme j’évolue généralement sur des terrains de jeux en altitude et dans des conditions très froides, j'utilise les KAILASH 2 M C-TEX et pour la montée, ou les sorties ski de printemps j’emporte avec moi une paire plus légère.